L’histoire de
Zahra

- Le père de Zahra

Zahra est une adorable jeune fille timide qui adorait faire du shopping et passer du temps avec ses amis. Tout a changé quand elle a commencé à voir double et à avoir des maux de tête à l’école. Inquiétés par ces symptômes, ses parents l’ont emmenée chez le médecin qui a prescrit une IRM pour en diagnostiquer la cause. Les résultats étaient terrifiants, montrant une large lésion dans la région supra-sellaire, une zone étroite à la base du cerveau, près de l’hypophyse et de la cavité optique. L’imagerie a également révélé un début d’hydrocéphalie obstructive, une pathologie qui comprime les tissus cérébraux adjacents. Il fallait commencer les traitements immédiatement. La première étape consistait en une biopsie stéréotaxique de la lésion, une procédure délicate pour prélever un échantillon de la lésion cérébrale. Cette procédure n’étant pas réalisable à Bahrain, leur pays, Zahra et son père se sont rendus à Singapour en mai 2016. Les résultats de la biopsie ont permis de diagnostiquer un astrocytome. Zahra et sa famille étaient dévastées mais les parents de Zahra savaient que leur fille bénéficierait du meilleur traitement possible.

Dans le souci de fournir la meilleure qualité de soins à ses patients, le Ministère de la Santé de Bahrain a signé un accord avec SAH Care pour que les patients de Bahrain puissent être traités en protonthérapie aux Etats-Unis. La protonthérapie est un type de radiation plus précise qui irradie 60% de moins les tissus sains adjacents, ce qui était important pour la croissance et le développement de Zahra. La bonne nouvelle c’est que le cas de Zahra était éligible pour la protonthérapie. Le Ministère de la Santé a orienté le père de Zahra vers le Directeur régional de SAH Care, Mr Abdul Rahman Al-Hussaini, et SAH Care a pu commencer à coordonner tous les aspects du voyage et du traitement de Zahra.

Zahra avec son père et sa sœur aux Etats-Unis

Le personnel était informé de l’arrivée de Zahra et avait pris connaissance de tous les détails de sa pathologie avant qu’elle n’arrive. Grâce à cette planification en amont, le traitement de Zahra a pu débuter immédiatement. Peu de temps après leur arrivée aux Etats-Unis, Zahra et sa famille ont rencontré le radio-oncologue du centre de protonthérapie et ont discuté de son traitement. Pour traiter l’astrocytome dans le cerveau, il fallait tout d’abord une intervention chirurgicale puis une période de repos. Aucun moment n’a été perdu. Pendant que Zahra se rétablissait de l’opération, les oncologues, les physiciens médicaux et tous les spécialistes de SAH Care ont établi son plan de traitement. L’équipe tenait à ce que les séances de protonthérapie commencent dès que Zahra serait remise de l’opération. Le 1er septembre, moins de deux mois après son arrivée, Zahra a commencé la protonthérapie.

Zahra au Hampton University Proton Therapy Center

Zahra a terminé son traitement et, un mois et demi après l’avoir commencé, entourée de son père et de l’équipe soignante, elle a fait retentir la traditionnelle cloche pour fêter ce succès. Lorsque Zahra, son père et sa sœur sont rentrés chez eux, ils ont pu faire la connaissance d’un nouveau membre de la famille. Zahra a un nouveau petit frère avec qui elle peut se promener.

WhatsApp us